1. Changer de cap

Question préalable: est-ce la réduction des pratiquants qui explique la volonté de réduire les églises paroissiales (et des messes)? N’est-ce pas plutôt  la volonté de réduire les églises paroissiales (et des messes) qui explique la réduction des pratiquants?

-Cap actuel

  • Concentrer l’essentiel de la vie liturgique et pastorale dans une église principale, une « église-phare », « l’église d’Unité ».
  • Les autres églises paroissiales seront peu à peu réaffectées, au cas par cas:
    1. soit en une affectation pastorale secondaire, mixte ou périphérique (mais perdront sans doute leur statut paroissial), au sein de l’UP.
    2. soit cédées ou louées ou vendues à des communautés catholiques étrangères (mais perdront leur statut paroissial et public)
    3. soit cédées ou louées ou vendues à des communautés chrétiennes non catholiques (mais perdront leur statut paroissial, public et la Présence Réelle dans le tabernacle de l’église)
    4. soit désacralisées et réaffectées en un usage profane.

En conclusion, on tend vers un minimum d’églises catholiques « paroissiales » (sachant que ce langage est désormais banni), c’est-à-dire publiques, offrant un accueil spirituel, social et moral à tous, soutenues si nécessaires par les impôts publics (en échange de la plus-value et du service public qu’offrent nos églises et en compensation des biens d’Eglise confisqués par l’Etat à la Révolution française), habitées par la Présence Réelle du Christ.

-Cap missionnaire

Garder toutes nos églises paroissiales de proximité, vivantes et ouvertes, autant de « maisons de Dieu », au milieu de son peuple, ouvertes à tous.

Inviter les paroissiens à y visiter le Christ, y prier, y conduire autrui…

Les partager et y accueillir éventuellement d’autres communautés chrétiennes, sans perdre pour autant leur statut paroissial catholique et public

Considérer nos églises non pas comme une charge publique (Budget du culte à Bxl= 0,01% du budget global ordinaire communal; 0,12% du budget global extraordinaire; 1 EU /an/habitant pour la Région qui entretient nos églises classées)  mais comme une plus-value et un service public.

Conclusions: –Garder toutes nos chapelles et églises comme lieux de culte catholique principalement (et non pas les vendre, ni les réaffecter); encourager les prêtres à ouvrir et remplir leurs églises (et non plus à les fermer et à les vider), éventuellement à les partager dans les règles canoniques et civiles strictes.

2. Actualité

Eglise Saint Bernard (Saint Gilles)

Eglise du Béguinage (Bruxelles)

Annexes

-Reaffectation des églises à Bxl: note politique du vicariat par Mgr Kockerols 

https://www.catho-bruxelles.be/wp-content/uploads/2016/11/Les-églises-dans-la-ville-OK.pdf

-Contre-Argumentaire du collectif-interparoissial : pourquoi garder toutes nos églises

Eglises paroissiales – Argumentaire croisé

Article LLB Collectif inter-paroissial
Ne fermez pas nos églises ! – La Libre 10-6-2016

-Réaffectations  (partielles) en cours

voir note politique: https://www.catho-bruxelles.be/wp-content/uploads/2016/11/Les-%C3%A9glises-dans-la-ville-OK.pdf
Mais encore : l’église Saint-Joseph (Evere), Saint Bernard (Saint Gilles), Béguinage (Bruxelles), Sainte -Alène (Forest), …?

-Eglises :Droit canon et recours

-Actes des symposium sur l’avenir des églises à Bruxelles: cliquer sur l’élément souligné

  • Portée théologique et sociale de nos églises

Véronique Hargot-Deltenre Assistante sociale- Théologie
Symposium sur l’avenir des églises à Bruxelles (2012)

Portée théologique et sociale de nos églises

  • 100 raisons pour garder toutes nos églises

Collectif inter-paroissial (2011-2016)
100 raisons pour garder toutes nos églises

  • Le financement des églises et cultes reconnus

Olivier de Clippele- Parlementaire Bruxellois
Président de la Fabrique d’église Saint-Boniface
Symposium sur l’avenir des églises à Bruxelles (2016)
Le financement des cultes reconnus – un gage de pluralisme

  • Des églises vivantes pour promouvoir le tourisme à Bruxelles

Olivier de Clippele- Parlementaire Bruxellois
Président de la Fabrique d’église Saint-Boniface
Symposium sur l’avenir des églises à Bruxelles (2016)
Des églises vivantes pour promouvoir le tourisme à Bruxelles