Des chrétiens et citoyens ordinaires des 4 coins de Bruxelles, de Belgique et d’Europe, se sont réveillés et mobilisés fin 2011, pour empêcher la désacralisation de l’église Sainte-Catherine, église historique et emblématique au cœur de la ville.

Dans la foulée, ils ont pris conscience du projet de réaffectations massives des églises de Bruxelles par les autorités du diocèse et du vicariat de Bruxelles, projet démenti, mais qui , selon une politique plus subtile, se confirme sans cesse  depuis lors.

 

Ils veulent assumer librement leurs responsabilités chrétiennes en temps que  « fidèles laïcs appelés à gérer les biens temporels à ordonner selon Dieu » (LG 31), et user du droit que leur confère l’Eglise, « et même parfois le devoir de donner aux Pasteurs sacrés leur opinion sur ce qui touche le bien de l’Eglise et de la faire connaitre aux autres fidèles  » (Can 212).

Ils veulent aussi assumer leurs responsabilités citoyennes et le droit que leur confère un Etat démocratique de se prononcer et d’agir pour le « bien commun », notamment en ce qui concerne les questions patrimoniales et cultuelles. 

ils ont depuis lors multiplié études, visites, réunions, colloques, communiqués, articles,recours, contacts politiques, contacts ecclésiastiques, etc, sous la houlette d’un Collectif  inter-paroissial encore informel à ce jour, attentifs à chercher non seulement le bien des usagers des églises mais aussi le « bien commun ».

Ils ont régulièrement offert leur aide à leurs évêques, aide qui fut par ailleurs accueillie pour certains d’entre eux.

Nous invitons toute personne qui souhaite participer à nos réunions à se signaler par un courriel à l’adresse: eglisemissionnairebxl@gmail.com