Informer, sensibiliser, réveiller les chrétiens sur la dynamique pastorale en cours qui accélère la déchristianisation de Bruxelles et donc, de l’Europe.

Faire tout ce qui est en notre pouvoir pour l’enrayer, avec nos évêques, et encourager un changement de cap!.

I

Nous encourager les uns les autres à prendre nos responsabilités de chrétiens  (pour le bien de nos familles, des plus pauvres, et des âmes en général) et de citoyens (pour le bien commun).

Encourager nos évêques à un changement de cap pastoral radical, réellement évangélique, résolument tourné vers l’espérance, la vie et la croissance de l’Eglise à Bruxelles, 

Concrètement, voir : supplique.